Deux tiers des internautes hostiles au mouvement  Abonné

Par
Publié le 06/12/2018

Deux internautes sur trois déclarent ne pas soutenir le mouvement des gilets jaunes dans un sondage* du « Quotidien du pharmacien ». Ainsi, Francis conçoit « que l'on ne puisse plus supporter de nouveaux prélèvements » mais dénonce également « un mouvement (…), source de déclin économique et de débordements trop nombreux ». À l’instar de ses confrères qui pointent du doigt la violence et la récupération politique, ou, comme Lauriane, la prise en otage des automobilistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte