Deux représentants de la pharmacie vétérinaire placés en garde à vue

Publié le 10/04/2013

Le président de l’Association nationale de la pharmacie vétérinaire d’officine (ANPVO), Jacky Maillet, et le secrétaire de l’Union nationale pour la pharmacie vétérinaire d’officine (UNPVO), Philippe Augier, ont été placés en garde à vue mardi matin et devraient y rester jusqu’à jeudi. Un événement qui intervient au décours de la vaste vague d’enquêtes ciblant les pharmacies vétérinaires depuis le début de l’année. Ces procédures ont été largement dénoncées par les officinaux qui voient là la mise en jeu des services régaliens de l’État au profit des vétérinaires. Toile de fond de ce nouveau conflit entre les deux professions, le projet de découplage entre la prescription et la délivrance vétérinaires des antibiotiques envisagé dans le cadre du plan contre l’antibiorésistance.

QUOTIPHARM.COM, LE 10/04/2013

Source : lequotidiendupharmacien.fr