Aide humanitaire

Deux pharmaciens en Haïti  Abonné

Publié le 12/01/2009
Ils sont peu nombreux à choisir de travailler au-delà des frontières de l’Hexagone, dans un pays pauvre, sinistré, ou encore en guerre. Ils font don de leur temps et de leurs compétences. C'est le cas de Virginien Baradel et Olivier Bougniot, jeunes pharmaciens français qui œuvrent depuis deux mois en Haïti pour apporter leur aide et leur savoir faire aux populations. Témoignage.
A Haitian merchant takes his goods to the Dominican Republic on a road by Lake Azuei February 5,...

A Haitian merchant takes his goods to the Dominican Republic on a road by Lake Azuei February 5,...
Crédit photo : AFP

DE JEUNES PHARMACIENS se relaient en Haïti depuis plusieurs années via l'association Pharmacie et Aide Humanitaire (PAH) qui leur offre l'opportunité de « faire leurs premiers pas » dans le milieu humanitaire. Haïti, « un pays riche en artistes, un pays chaud aux odeurs insoupçonnées et aux couleurs chatoyantes, un pays qui ne peut laisser indifférent, tant il se dégage de la population haïtienne une joie de vivre, une volonté, un optimisme teinté de fatalité, et où règne malgré tout une misère omniprésente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte