Gestion comptable

Deux nouveautés à connaître dans la loi de santé  Abonné

Publié le 18/02/2016
La loi de santé du 26 janvier 2016 contient deux mesures qui favorisent l’acquisition de parts de SEL et l’exercice en société de capitaux par les pharmaciens
Le Quotidien du pharmacien. - La publication de la loi santé apporte deux changements notables, sur le plan juridique, pour les pharmaciens. Le premier concerne la suppression du seuil minimum de détention du capital des sociétés d’officine. En quoi cette disposition est-elle importante ?

Philippe Becker. - Un seuil de détention directe du capital des officines avait été instauré en 2005, et était fixé à 5 %, quelle que soit la forme de société utilisée. L’objectif était bien évidemment d’éviter l’apparition de faux associés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte