Tricholome équestre

Deux cas de rhabdomyolyse, dont un mortel  Abonné

Publié le 17/12/2009
Le tricholome est encore présenté comme comestible dans certains ouvrages

Le tricholome est encore présenté comme comestible dans certains ouvrages
Crédit photo : DR

LE TRICHOLOME équestre a encore fait des victimes en France, indique un communiqué des directions de la Santé, de la Concurrence et de l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments). Deux cas de rhabdomyolyse imputés à l’ingestion de ce champignon ont été signalés le 7 décembre dans la Haute-Garonne, dont un mortel. Les champignons avaient été cueillis le 28 novembre à Lacanau et avaient été consommés pendant plusieurs jours de suite à raison de plus de 150 g/jour.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte