Goncourt, Médicis, Renaudot

Destins sans frontières  Abonné

Publié le 16/11/2009
Dany Laferrière redécouvre ses racines

Dany Laferrière redécouvre ses racines
Crédit photo : AFP

PARMI LES LAURÉATS des trois grands prix littéraires français, une seule femme, Marie Ndiaye, qui s’est vue attribuer le Goncourt pour « Trois Femmes puissantes » (Gallimard). Déjà couronnée par le prix Femina en 2001, elle est ainsi la première femme à décrocher la plus prestigieuse des récompenses depuis 1998, au premier tour de scrutin. Son roman (« le Quotidien » du 27 octobre) raconte les destins de trois femmes, trois histoires qui se répondent entre elles et qui, chacune à leur manière, illustrent la volonté d’assumer le passé pour mieux affronter l’avenir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte