Livres

Destins fantastiques et épopées fabuleuses  Abonné

Publié le 17/03/2014
Comment faire la part du vrai et du faux, et est-ce vraiment nécessaire ? En s’appuyant sur une abondante documentation historique, ces auteurs franchissent parfois les limites de la réalité pour camper des destinées plus que crédibles.

LES ÉPOPÉES de Mireille Calmel sont traduites dans une quinzaine de langues. Ainsi du premier volume consacré à Richard Cœur de Lion, « L’Ombre de Saladin », auquel succède aujourd’hui « les Chevaliers du Graal » (1). Lors de la troisième croisade, Richard découvre que la véritable menace est, davantage que Saladin, le chef de la secte des Assassins. Tandis que les combats font rage, les mythiques épées Marmiadoise, Durandal et Caliburnus deviennent l’enjeu d’un pouvoir qui dépasse celui des rois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte