Énergie renouvelable

Des virus très électriques  Abonné

Publié le 24/05/2012
Vos pas ne seront plus jamais perdus





foule marche femme

Vos pas ne seront plus jamais perdus foule marche femme
Crédit photo : S Toubon

VOILÀ une infection virale qui devrait ravir les promoteurs d’énergies renouvelables. Des scientifiques du Berkeley Lab sont en effet parvenu à doter une souche de virus de l’effet piézoélectrique. Le développement industriel de cette découverte n’est certes pas pour demain mais il permet déjà de rêver à des chaussures dont la semelle produirait assez d’électricité pour alimenter nos chers portables et autres gadgets personnels dévoreurs de watts. Déjà, un night-club de Rotterdam - le Watt - avait installé, en 2008, une piste de danse à récupération d’énergie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte