Thrillers à la française

Des suspenses sans frontières  Abonné

Publié le 22/11/2012
Dans la vague toujours recommencée du thriller, les auteurs de langue française ne sont pas en reste, qui situent leurs romans dans des décors lointains pour mieux nous égarer ou

Avec Olivier Truc, journaliste en poste à Stockholm depuis dix-huit ans, l’ailleurs est blanc et sauvage. « Le Dernier Lapon » (1) a pour cadre la toundra en plein hiver : un tambour de chaman, don d’un compagnon de Paul-Émile Victor, a été volé, tandis qu’un éleveur de rennes a été tué. Les pistes sont nombreuses, des fondamentalistes protestants qui n’en finissent pas de combattre le paganisme aux indépendantistes sami, à moins qu’il ne faille remonter à l’année 1939, date de l’expédition de Victor. Un roman puissant et documenté, qui confronte modernité et tradition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte