Des start-up foodtech très créatives  Abonné

Publié le 21/09/2017

La capacité des outils digitaux à analyser les données et les achats des usagers permet d'améliorer et d'ajuster en temps réel l'offre aux besoins et aux critères individuels (allergies, régimes spéciaux) en utilisant un scan (FAR, Kwalito, Yuka). Les appareils connectés et les avancées de la robotique aident à s'alimenter de manière plus saine, apprendre à cuisiner et à économiser de l'énergie en pilotant tout depuis son smartphone. Les start-up foodtech donnent aussi un accès rapide à une variété grandissante de produits frais, locaux, préparés ou non, quasiment en temps réel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte