Des solutions parfois simplistes selon le LEEM  Abonné

Publié le 30/01/2017

Tout en pointant « des propos parfois caricaturaux », le LEEM (Les entreprises du médicament) déclare dans un communiqué « partager certaines conclusions du CESE, notamment celles portant sur la nécessité de trouver de nouvelles modalités de financement des traitements innovants, la nécessaire réforme de l’évaluation médicoéconomique, l’harmonisation de l’évaluation de la valeur thérapeutique au niveau européen (HTA), l’importance de mener des études en vie réelle, ou encore l’amélioration des capacités d’anticipation et de pilotage de la politique du médicament ». Mais l'

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte