Livres

Des romans sur fond de conflit  Abonné

Publié le 31/01/2013
La guerre, n’importe quelle guerre, met l’homme et la société tout entière en face de ses responsabilités et de soi-même. Plusieurs romans nous plongent dans son enfer ou la prennent comme toile de fond.

Ben Fountain, dont le recueil de nouvelles « Brèves rencontres avec Che Guevara » a été primé, a pris le parti de la satire dans « Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn » (1), un premier roman qui a figuré dans le palmarès des Meilleurs livres de l’année 2012 aux États-Unis, et qui sera adapté au cinéma par Simon Beaufoy, le scénariste de « Slumdog Millionaire ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte