Admission, durée d’exonération…

Des règles simplifiées pour les ALD  Abonné

Publié le 07/04/2016
Protocole d’admission en ALD plus simple et plus rapide, durées d’exonération allongées jusqu’à dix ans… L’assurance-maladie met en place une procédure visant à simplifier la gestion des ALD, qui sera effective d’ici à cet été.

L’assurance-maladie va mettre en place avant cet été une procédure simplifiée d’admission et de prolongation des droits relatifs aux affections longe durée (ALD). Ce qui évitera les ruptures de droits pour les patients et, pour les pharmaciens, les rejets de remboursements, ainsi que la gestion de dossiers difficiles.

La réforme concerne la majorité des ALD, exceptées l’insuffisance respiratoire chronique grave et les maladies métaboliques et héréditaires qui sont exclues du dispositif en raison de leurs spécificités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte