Vente d’alcool en officine

Des règles désormais plus claires  Abonné

Publié le 22/03/2012
FLACON D' ALCOOL A 90%

FLACON D' ALCOOL A 90%
Crédit photo : S TOUBON

DEPUIS plusieurs mois, les contrôles des douanes se multipliaient dans les officines. Motif : le non-paiement par les pharmaciens d’une taxe lors de la vente d’alcool pur au public. Une surprise pour les officinaux qui assurent de ne pas avoir été prévenus de ce changement des règles. Car, depuis la loi de finances pour 1999 supprimant les procédures de contingent d’alcool, les titulaires vendaient en exonération de droits d’accises l’alcool pur aux patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte