Des propositions pour pallier le départ des médecins ruraux

Publié le 13/12/2011

Compte tenu des réserves exprimées par Xavier Bertrand à l’égard du projet d’« officine dédiée de proximité » qu’elle avait avancé, l’Association de pharmacie rurale (APR) a décidé de le faire évoluer. L’APR vient ainsi de proposer au ministère de la Santé que les habitants des communes où le médecin part pour rejoindre une maison de santé pluridisciplinaire, puissent passer un contrat avec le pharmacien de leur choix. Ce contrat comporterait toute une série d’actions et de services permettant d’assurer un bon suivi du patient. L’APR préconise également que les cabinets des généralistes partant travailler dans la maison de santé soient maintenus sous forme de « cabinets satellites ». Ceux-ci pourraient assurer des consultations quelques jours par semaine. L’idée : préserver le tissu sanitaire de proximité des patients.

Quotipharm.com, 13/12/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr