Des produits du troisième genre  Abonné

Par
Publié le 22/01/2018
Auteur de la notion d'« économie quaternaire », Michèle Dubonneuil, économiste et administratrice à l’INSEE, expose l’intérêt de s’emparer du concept de solution, un bien immatériel incorporant la mise en relation de biens et de personnes, ou combinant les deux.

L’évolution dans les modes de consommation est en marche. Et désormais rien ne pourra l’arrêter. « Il faut considérer que la manière de satisfaire les besoins change. Les consommateurs n’achètent plus seulement des biens ou des services; mais aussi des solutions », constate Michèle Debonneuil. L’économiste, fondatrice de l’économie « quaternaire », invite à faire de la mise en relation des produits et des personnes un axe de développement, sinon un modèle économique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte