Dans l’attente d’un nouveau modèle économique

Des pistes pour s’en sortir  Abonné

Publié le 03/12/2012
Tandis que les baisses de prix et de volumes devraient s’amplifier dans les années à venir, plus personne ne doute aujourd’hui de la nécessité de réformer le modèle économique de l’officine. L’honoraire de dispensation et l’indemnisation de missions d’accompagnement des patients viendront remplacer progressivement - et en partie - la rémunération à la marge commerciale sur les produits remboursés. Mais, en attendant, d’autres pistes peuvent être envisagées pour redonner du souffle à une économie en berne, comme le montre une récente analyse réalisée par la société Smart Pharma Consulting.

INQUIÉTANT. C’est le terme qui revient le plus souvent pour qualifier l’évolution de l’économie des officines. La dernière enquête menée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) montre encore une stagnation du chiffre d’affaires, une faible évolution du taux de marge moyen et un revenu courant en baisse (« le Quotidien » du 29 octobre). Pour l’an prochain, la situation ne devrait guère s’améliorer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte