Des pilules de 3e génération vont être remboursées

Publié le 22/06/2009

Un contraceptif de 3e génération va baisser ses prix et pourra être remboursé, sans doute à la rentrée, a annoncé la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, lors d’une conférence de presse sur la santé des femmes. Le laboratoire Schering-Plough vient en effet de baisser le prix d’une pilule de 3e génération et a déposé un dossier de demande de remboursement qui a été accepté par la commission de transparence. La ministre a indiqué que ce premier cas devrait être suivi de nombreux autres. Roselyne Bachelot doit par ailleurs intervenir prochainement auprès du Conseil de l’Ordre des pharmaciens pour qu’ils mettent à disposition des plus jeunes et des personnes à faibles revenus des préservatifs à 20 centimes d’euros. Une campagne sera lancée le 24 juin pour sensibiliser à l’importance du préservatif.

Quotipharm.com, le 22/06/09

Source : lequotidiendupharmacien.fr