Trop nombreuses dans le département

Des pharmacies de la Loire contraintes à se regrouper  Abonné

Publié le 28/04/2011
Au moins trente officines en trop dans le département de la Loire, voilà qui incite aux regroupements. Mais pas n’importe comment ni à n’importe quel prix.

« LES FERMETURES d’officines se sont accélérées dans le département », déclare Jean-Michel Seitz, président du syndicat des pharmaciens de la Loire. Et ce n’est pas près de s’achever, une liquidation judiciaire a par exemple frappé une pharmacie de Saint-Étienne au début de l’année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte