Les officines solidaires après le passage de Xynthia

Des pharmaciens dans la tempête  Abonné

Publié le 21/03/2010
Selon un premier bilan, une dizaine de pharmacies seraient sinistrées en Charente-Maritime et en Vendée. Face à la catastrophe, les pharmaciens du littoral atlantique ont choisi la solidarité et le professionnalisme. Récits.
À L’Aiguillon-sur-Mer, la pharmacie d’Éric Boucherit s’est retrouvée sous 30 cm d’eau

À L’Aiguillon-sur-Mer, la pharmacie d’Éric Boucherit s’est retrouvée sous 30 cm d’eau
Crédit photo : AFP

« LE PLUS DUR à supporter, ce sont les morts, lâche dans un souffle Christine Grizet, coprésidente du syndicat de pharmaciens de Charente-Maritime. Selon un premier recensement, quatre officines seraient durement touchées dans le département. Celle de M. Drapeau à La Rochelle, dont la cave est inondée et qui n’a plus d’électricité et de système informatique. Celle de M. Fillonneau, à Charron, complètement dévastée. Sur l’Île de Ré, la pharmacie de Mme Guionnet, à Rivedoux, est toujours inondée avec 1,50 m d’eau. La pharmacie de La Flotte serait aussi touchée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte