COMPTABILITÉ

Des investissements en berne dans les officines  Abonné

Publié le 14/10/2010
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Votre dernière étude statistique sur l’économie des officines en 2009 montre que l’investissement dans les pharmacies est en baisse. Cette situation est-elle liée aux difficultés économiques des pharmaciens ?

PHILIPPE BECKER.- Il y a effectivement une relation de cause à effet entre la baisse de l’investissement et les difficultés économiques des officines. En effet, le ralentissement de l’activité et les perspectives incertaines n’incitent pas les pharmaciens à investir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte