Faire face au braquage

Des formations contre les agressions  Abonné

Publié le 11/02/2016
Pour ne plus être pris au dépourvu lors de braquages, les titulaires et leurs équipes sont de plus en plus nombreux à suivre des formations. Car si la peur n’évite pas le danger, la connaissance des bons réflexes permet d’échapper au pire. Éric Phelippot, formateur en maîtrise d’individus violents, expose quelques-uns de ces gestes.
La connaissance de bons réflexes permet d'échapper au pire

La connaissance de bons réflexes permet d'échapper au pire
Crédit photo : phanie

En centre-ville, en banlieue, et même dans des villages isolés, il ne se passe pas une semaine sans qu’un titulaire et son équipe ne soient victimes de braquage. Éric Phelippot, fondateur de l’Institut de recherche, de développement et de formation en défense et protection personnelle (IRDFDPP) enseigne la conduite à tenir face à un ou plusieurs individus équipés de couteau et de cutter, ou munis d’armes à feu et même d’outils de jardinages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte