Burn out en officine

Des facultés mènent l’enquête  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 11/06/2015

L’ÉPUISEMENT professionnel des soignants concerne aussi les officinaux. Les facultés de pharmacie de Clermont-Ferrand et de Lille, ainsi que le CHU de Clermont-Ferrand, cherchent à mieux connaître la prévalence du burn out dans la profession. Ils lancent une enquête* anonyme en ligne destinée aux titulaires, adjoints et préparateurs en pharmacie. Le questionnaire prend une quinzaine de minutes. L’actualité du sujet ne fait pas de doute.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte