Des décotes plus importantes pour les génériques  Abonné

Par
Publié le 19/09/2016

La lettre d’orientation* adressée au Comité économique des produits de santé (CEPS), à la mi-août, vient d’être rendue publique. Le gouvernement insiste notamment sur des baisses de prix concernant « les médicaments déjà disponibles dans le panier de soin » afin de dégager des marges pour financer l’innovation. De même, il rappelle que « les médicaments ayant perdus leur brevet contribueront fortement à la réalisation d’économies, qu’ils soient chimiques (avec la générication) ou biologiques (avec l’arrivée des biosimilaires) ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte