Dépollution naturelle

Des champignons dévoreurs de plastique  Abonné

Publié le 16/04/2012

QUELLE ne fut pas sa surprise, lorsque Jonathan Russell, étudiant en biochimie de la prestigieuse Université de Yale (États-Unis) découvrit qu’une partie du plastique de ses boîtes de Petri avait disparu. Dans ces boîtes, des cultures d’un champignon, Pestalotiopsis microspora, rapporté d’une expédition scientifique en pleine jungle équatorienne. Le biochimiste et son équipe venaient de découvrir un cryptogame capable de dégrader le plastique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte