Selon une étude épidémiologique

Des cancers différents selon le milieu social  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 13/02/2017
En France, certains cancers sont plus fréquents dans les populations défavorisées, comme le cancer du pharynx, du poumon, mais aussi les cancers du foie, du pancréas ou de la vessie, selon une étude du « Bulletin Épidémiologique hebdomadaire ». À l’inverse, les cancers de la prostate, du sein, de l’ovaire, du testicule et le mélanome sont plus fréquents dans les milieux aisés.

En France, les populations des milieux défavorisés sont plus touchées par les cancers des voies respiratoires et digestives hautes (lèvres-bouche-pharynx, larynx, poumon, œsophage), selon une étude publiée dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire », qui a analysé les données de près de 190 000 personnes ayant eu un cancer entre 2006 et 2009.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte