Coup de rabot symbolique de l’assurance-maladie

Des caisses cessent de rembourser le surcoût des ordonnances dupliquées  Abonné

Publié le 15/01/2015
Une bisbille entre un généraliste et sa CPAM révèle la suppression d’un avantage vieux de 30 ans.

IL N’Y A PAS de petites économies. Des caisses d’assurance-maladie arrondissent leurs fins de mois en supprimant une disposition qui apporte un petit bonus financier aux médecins libéraux depuis plus de trente ans : la participation partielle (et sur demande expresse) au surcoût des ordonnances dupliquées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte