Des anomalies dans les compléments alimentaires

Publié le 15/04/2009

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a relevé 12,5 % d’anomalies parmi les compléments alimentaires dans le cadre d’une étude publiée dans sa revue trimestrielle. Ces anomalies portent essentiellement sur des pratiques commerciales trompeuses, telles que publicité mensongère et fausses promotions, ou sur des problèmes d’étiquetage. Quelque 500 entreprises commercialisant des compléments alimentaires ont été contrôlées lors de cette enquête, réalisée en 2008. Les anomalies relevées concernent 35 % d’entre elles. La DGCCRF invite les consommateurs à rester vigilants, en évitant les risques de surconsommation, et en prenant garde aux produits vendus sur Internet.

Quotipharm.com, le 15/04/2009

Source : lequotidiendupharmacien.fr