Dépression : éviter les récidives  Abonné

Publié le 10/02/2011

Un des grands problèmes de la dépression est sa capacité à récidiver ; d’autant plus forte que les récidives se succèdent.

Cela renforce l’importance du traitement de consolidation à poursuivre, à posologie efficace, au moins 6 mois après la rémission complète.

Après 2 ou 3 épisodes dépressifs, un traitement prophylactique des récurrences est souvent conseillé : après seulement 2 épisodes en cas d’antécédents familiaux de dépression ou de précocité du premier épisode (avant 20 ans) ou si les 2 accès ont été très intenses durant les 3 dernières années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte