Histoires de santé

Découverte des anticholinestérasiques : des gaz de combat aux antipoux  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 15/10/2015

Oppression laryngée, difficultés respiratoires, troubles visuels, perte de conscience : l’intoxication dont furent victimes le chimiste allemand Willy Lange (1900-1976) et son assistante Gerda von Kreuger ne les trompa pas. Nul doute que les fluorophosphates sur lesquels ils travaillaient dans le Berlin de 1932 avaient une parenté avec la nicotine, un neurotoxique alors utilisé comme insecticide - mais qui restait cher -. Lange pressenti que ces composés puissent constituer des insecticides de synthèse bon marché et les proposa à l’IG-Farben, alors leader de l’industrie chimique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte