Régime général

Décélération des dépenses de médicaments  Abonné

Publié le 03/02/2011

LE TAUX D’ÉVOLUTION des dépenses de soins de ville est estimé à + 2,6 % sur l’ensemble de l’année 2010, indiquent les dernières statistiques de l’Assurance-maladie. Ces dépenses sont marquées par une stabilité des remboursements d’honoraires médicaux et dentaires (+0,1 %) et une croissance modérée des dépenses de médicaments : 2,3 % (dont 1,4 % pour les seuls médicaments délivrés en officine, contre 2,5 % en 2009). Cette décélération se retrouve sur les volumes (+3,3 % en 2010 contre +4,2 % en 2009).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte