De la marge commerciale à la marge brute globale  Abonné

Publié le 31/10/2016

Pendant très longtemps, la profession a raisonné en termes de marge commerciale, c’est-à-dire, schématiquement, la différence entre les achats et les ventes.
Mais depuis l’apparition des honoraires, des prestations, de la coopération commerciale, la notion de marge s’est complexifiée, puisque les ventes ne sont plus la seule activité du pharmacien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte