Point de vue unanime de la profession

DASRI : oui à la collecte, mais…  Abonné

Publié le 16/09/2013
L’Ordre des pharmaciens et les trois syndicats se sont exprimés d’une seule voix sur le dossier DASRI lors d’une conférence de presse. Interloqués par les dernières évolutions proposées par DASTRI pour la collecte, ils rappellent que les officines ne sont pas des déchetteries et posent des conditions.

UNE FOIS N’EST PAS COUTUME, les trois syndicats de pharmaciens et l’Ordre se sont exprimés d’une seule voix sur la collecte des DASRI en rappelant que la seule obligation du pharmacien était de distribuer gratuitement à ses patients en autotraitement des boîtes à aiguilles (BAA), « ce qu’ils font depuis plusieurs années », remarque Gilles Bonnefond, président de l’Union syndicale des pharmaciens d’officine (USPO). Le problème des DASTRI survient lorsque le patient doit déposer sa boîte pleine. Autrement dit, qui stocke, combien de temps et de quelle façon ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte