Dans les coulisses  Abonné

Publié le 12/10/2009

Yves Coppens, président de la Commission de préparation de la Charte de l’environnement raconte les circonstances dans lesquelles il a été sollicité par Jacques Chirac. « Au début du mois de juin 2002, Roselyne Bachelot, alors ministre de l’Écologie et du Développement durable, me sollicite. Il fallait une réponse le lendemain. » Il refuse. Le lendemain, c’est le chef de cabinet de la ministre qui s’y colle. Même refus. « Jacques Chirac en personne m’appelle alors et me dit : je quitte l’Élysée à 19 h 45, je reviens à 20 h 30, appelez-moi avant ou après.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte