CINEMA - « Avant l’hiver », de Philippe Claudel

Dans la tête d’un neurochirurgien  Abonné

Publié le 02/12/2013
Berry et Auteuil en médecins

Berry et Auteuil en médecins
Crédit photo : DR

Encore un héros médecin. Mais si Philippe Claudel fait de Daniel Auteuil, dans « Avant l’hiver », un neurochirurgien, c’est pour évoquer les interrogations intimes d’un homme qui, alors que sa carrière va s’achever, s’aperçoit qu’il est « passé à côté de la vie » parce qu’il n’a fait que travailler. « C’est un martien, dit l’écrivain-cinéaste. Les gens qui exercent son métier le deviennent presque tous. Ils ont des horaires de fous et n’ont de temps pour rien d’autre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte