Cursus santé : les étudiants se félicitent de l’encadrement des centres privés

Publié le 30/06/2014

Crédit photo : S. TOUBON

Les associations d’étudiants en pharmacie (ANEPF), en orthophonie (FNEO) et en dentaire (UNECD) se félicitent de la publication, le 21 juin, de l’arrêté relatif aux conventionnements des centres privés d’études en santé. Un moyen, selon eux, de contrôler les établissements, tels que le CLESI (Centre Libre d’Enseignement Supérieur International), qui dispensent des formations de santé en dehors de tout cadre réglementaire prévu pour celles-ci. Pour l’ANEPF, c’est « autant de prérogatives auxquelles le CLESI devra se conformer pour perdurer ». En effet, expliquent les étudiants, avec la publication de cet arrêté, les deux établissements (Toulon et Béziers) présents sur le territoire français devront répondre à la nouvelle réglementation dans les six mois sous peine d’obligation de fermeture. « L’ANEPF, la FNEO et l’UNECD surveilleront de près les suites législatives vis-à-vis de l’application de cette loi et n’accepteront pas que le CLESI passe à travers les mailles du filet et que d’autres étudiants soient dupés », préviennent-ils.


Source : lequotidiendupharmacien.fr