Covid-19 : « The Lancet » confirme la forte corrélation âge/mortalité

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/04/2020
deces covid

deces covid
Crédit photo : Phanie

Une étude publiée mardi dans la revue médicale britannique « The Lancet » confirme que la gravité de la maladie Covid-19 est fortement corrélée à l'âge.

Ce résultat a été obtenu principalement à partir de l'étude de plusieurs centaines de cas chinois de Covid-19 collectés en février 2020. Le travail montre que la maladie est en moyenne beaucoup plus redoutable pour les plus de 60 ans, avec un taux de mortalité de 6,4 % (parmi les cas confirmés) et de 13,4 % pour les plus de 80 ans, contre 0,32 % de décès seulement pour les moins de 60 ans.

Les taux de mortalité calculés dans cette étude sont toutefois sensiblement inférieurs à ceux de précédentes estimations, qui plaçaient la proportion moyenne des décès (parmi les cas confirmés) à plus de 2 %. Ainsi, une autre analyse publiée le 24 février par des chercheurs chinois dans la revue médicale américaine Jama évaluait le taux moyen de mortalité à 2,3 %.

Une autre étude chinoise publiée dans « The Lancet Infectious Diseases » montre que le taux de mortalité varie selon l’âge. En ajustant les données au regard du nombre de cas non confirmés, le taux de mortalité estimé passe de 0,0016 % pour les sujets de 0 à 9 ans à 7,8 % pour les patients de 80 ans et plus.

Le bilan mondial à ce jour de l'épidémie montre que plus de 1 035 380 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 188 pays et territoires depuis le début de la crise, provoquant 53 693 décès.

Le bilan hexagonal de l'épidémie dressé par Santé publique France fait état, au 31 mars, d'un total de 36 254 personnes hospitalisées, dont 8 318 admises en réanimation et de 3 523 décès.

Avec AFP.


Source : lequotidiendupharmacien.fr