COVID-19 et déplacements professionnels : la carte CPS suffit-elle ?

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 23/03/2020
CPS

CPS
Crédit photo : DR

Face aux interrogations des officinaux, quid des déplacements professionnels des pharmaciens en cette période de confinement pour faire face au COVID-19.

Comme le rappelle l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) sur son site le 22 mars, pour aller travailler, les pharmaciens titulaires doivent avoir sur eux leur carte de professionnel de santé (CPS) et leur attestation de déplacement dérogatoire. Les membres de l’équipe officinale doivent quant à eux pouvoir présenter, lors d’un contrôle des forces de l’ordre, l’attestation de leur employeur, valable pendant toute la durée des mesures de confinement et sans nécessité de la renouveler tous les jours. En effet, la durée de validité de ce justificatif est déterminée par l’employeur.

En outre, l’USPO invite les titulaires à inciter leurs équipes à se déplacer avec tout autre justificatif professionnel et cite pour exemple le bulletin de paye. Le justificatif de déplacement professionnel est valable aussi bien pour les déplacements domicile-travail que pour les déplacements exigés par les missions de l’officine, comme les livraisons à domicile ou en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Sur Twitter, les pharmaciens sont nombreux à faire remonter des verbalisations inattendues. C’est le cas d’une pharmacienne, en route vers son officine, qui aurait présenté sa CPS mais n’aurait pas été reconnue comme une professionnelle de santé par les forces de l'ordre. D’autres font état de problèmes rencontrés lors de la présentation de leur CPS de 2019, les forces de l’ordre réclamant la CPS 2020. Toujours sur Twitter, un pharmacien interpelle le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Édouard Philippe, leur enjoignant d’expliquer aux « services de police que les pharmaciens n’ont pas reçu leurs cartes 2020 », quand un autre se tourne vers l’Ordre des pharmaciens pour recevoir au plus vite sa carte 2020 et éviter toute verbalisation. Un autre demande même une carte dématérialisée.

Si l’Ordre des pharmaciens n’a pas encore répondu à ces demandes, l’Ordre des médecins a, quant à lui, informé vendredi les médecins que leur CPS suffisait désormais pour justifier un déplacement professionnel (donc sans attestation dérogatoire) et que la carte 2019 était bien acceptée, une circulaire ayant été transmise dans ce sens aux forces de l’ordre pour une application immédiate.


Source : lequotidiendupharmacien.fr