Des sportifs dopés à la DHEA

Coup de jeune sur les produits dopants  Abonné

Publié le 23/03/2009

SUR la longue liste des substances interdites aux sportifs, figuraient déjà l’EPO, les stéroïdes anabolisants, les transfusions sanguines, les hormones peptidiques ou les amphétaminiques. Désormais, il faudra aussi compter sur la DHEA. L’hormone, rendue célèbre en 2001 par les travaux du Pr Etienne-Emile Baulieu, vient donc de faire son entrée au palmarès des substances illicites chez les sportifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte