COMPTABILITÉ

Cotisations sociales : une lourde charge pour les pharmaciens  Abonné

Publié le 06/12/2012
La SEL permet un mode de calcul basé uniquement sur la rémunération du ou des titulaires

La SEL permet un mode de calcul basé uniquement sur la rémunération du ou des titulaires
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Si l’on se réfère aux chiffres que vous publiez dans vos différentes analyses économiques sur la santé des officines, le poids des cotisations sociales des titulaires semble stable. Cela va à l’encontre des idées reçues, et même du ressenti des pharmaciens eux-mêmes. Comment expliquez-vous ce décalage ?

PHILIPPE BECKER.- Les pharmaciens, comme d’autres professionnels libéraux, ont compris que les cotisations des travailleurs non salariés - en abrégé « TNS » - sont un poste-clé dans leur gestion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte