Coqueluche : des rappels pour qui ?

Publié le 18/03/2014

Le nouveau calendrier vaccinal des adultes prévoit désormais des rappels à date fixe (à 25, 45 et 65 ans) et non plus tous les dix ans. Mais faut-il faire des rappels anti coquelucheux dans ce nouveau cadre ? Et chez qui ? Pour la population générale, l’introduction de la valence coqueluche est recommandée dans le rappel prévu à 25 ans. En revanche, chez les professionnels de la santé et de la petite enfance, le Haut conseil de la santé publique vient de se prononcer en faveur d’un rappel anticoquelucheux dans tous les rappels vaccinaux, c’est-à-dire à 25, 45 et 65 ans. Aussi, dans le cadre du cocooning (vaccination des adultes afin de protéger les nourrissons), les parents ou grands parents d’un nourrisson de moins de 6 mois, et qui ont été vaccinés contre la coqueluche depuis plus de dix ans, doivent recevoir une dose de rappel de ce vaccin.


Source : lequotidiendupharmacien.fr