CONTREPOINT  Abonné

Publié le 25/10/2010

« L’augmentation du forfait à la boîte de 10 centimes d’euros accroît encore la dégressivité de la marge », estime Claude Japhet. Il ajoute : « revaloriser le forfait donne immédiatement de l’argent, mais pour seulement un an. » On l’aura compris, le président de l’UNPF n’adhère pas à la proposition de l’USPO. D’autant que selon lui, elle accroît encore les écarts entre les confrères. « À chiffres identiques, deux pharmacies peuvent se retrouver avec des marges sur le médicament remboursable variant de 18 % à 23 %, explique-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte