CONTREPOINT  Abonné

Publié le 25/10/2010

Le principal point d’achoppement entre les syndicats vient de la piste TFR envisagée par la FSPF. « Nous avons été surpris de ce projet d’instaurer un TFR dans l’ensemble des groupes génériques créés depuis plus de 48 mois, alors même que la profession s’était bagarrée contre cette mesure », rappelle Gilles Bonnefond, président délégué de l’USPO. Et de calculer que l’impact du TFR sur l’oméprazole, par exemple, ferait perdre plus de 4 euros de marge par boîte dispensée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte