Contre-indications définitives et temporaires  Abonné

Par
Publié le 31/03/2020

Les contre-indications médicales définitives à la vaccination :

Elles sont extrêmement rares chez les nourrissons.

Elles peuvent différer selon le vaccin.

Les principales sont les suivantes :

Une allergie grave connue à l’un des composants du vaccin (traces de protéines de l’œuf par exemple ; très rare en pratique).

Une réaction allergique grave lors d’une précédente injection du vaccin.

Une altération grave du système immunitaire ; seulement pour certains vaccins (rougeole, oreillons, rubéole).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte