Dispositifs intra-utérins (DIU)

Contraception intra-utérine : vaincre les réticences des femmes et des médecins  Abonné

Publié le 14/06/2010
La contraception intra-utérine est la méthode la plus ancienne et la première réversible, mais, en France, elle arrive loin derrière la pilule. Les freins à son utilisation sont nombreux. Cependant, l’évolution des mentalités féminines et les progrès accomplis dans l’« anatomie » des DIU amènent à reconsidérer favorablement cette pratique.

L’HISTOIRE de la contraception intra-utérine commence dans l’Antiquité. En 1960, apparaissent les DIU inertes en polyéthylène, remplacés par les DIU au cuivre, puis c’est la combinaison d’un DIU et d’une contraception progestative (lévonorgestrel).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte