Contraception d’urgence : le rapport bénéfice/risque est favorable  Abonné

Publié le 05/01/2015

Le rapport bénéfice/risque de la contraception hormonale d’urgence (lévonorgestrel ou ulipristal per os) reste favorable que soit le poids de la femme. Telle est la décision de la Commission européenne, relayée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte