Nourritures livresques

À consommer sans modération  Abonné

Publié le 31/01/2011
Qu’ils soient les principaux ingrédients ou de simples assaisonnements, voire des fumets alléchants, les aliments et la cuisine mis en romans sont des constituants de choix qui donnent l’eau à la bouche et l’envie de lire.

La recherche du goût perdu

De son propre aveu, Chantal Pelletier a toujours eu la fringale et la bougeotte. Elle a fait plusieurs métiers, dont celui de comédienne de café-théâtre (à succès), beaucoup voyagé, écrit dans plusieurs registres et signé entre autres un « Voyages en gourmandise ». Dans son dernier roman, elle confirme ses attachements, mieux, ses passions pour la cuisine et le voyage. La narratrice de « De bouche à bouches » (1) est une jeune photographe sans attaches, hormis son père, et tout occupée d’elle-même et de sa carrière, qui s’annonce florissante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte