Économie de l’officine

Consensus autour d’une rémunération mixte  Abonné

Publié le 04/04/2011
Malgré les difficultés économiques actuelles du réseau, aucune mesure ne sera prise avant le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012, a rappelé le ministre de la Santé à Pharmagora. Avant d’engager des négociations, Xavier Bertrand attend les conclusions du rapport demandé à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) début février. Toutefois, un consensus semble déjà se dégager sur la façon dont pourrait évoluer la rémunération. À la marge commerciale, serait associée une part de rémunération liée à la réalisation de nouveaux services.
Une part de rémunération liée à la réalisation de nouveaux services serait améliorée à la marge...

Une part de rémunération liée à la réalisation de nouveaux services serait améliorée à la marge...
Crédit photo : S. toubon

IL FAUDRA encore attendre. Xavier Bertrand l’a réaffirmé à Pharmagora, les mesures en faveur de l’économie de l’officine figureront dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) et n’entreront donc pas en vigueur avant 2012. Le ballon d’oxygène immédiat réclamé par la profession ne semble donc pas être au programme du gouvernement des prochaines semaines. Le temps commence à devenir long puisque le débat sur la rémunération a été engagé l’an passé par Roselyne Bachelot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte