Face aux attaques contre le monopole

Conseil, qualité, formation : les outils de la résistance  Abonné

Publié le 22/09/2014
À l’heure où le monopole pharmaceutique est menacé de toute part, des officinaux ont choisi de se former pour améliorer encore la qualité des actes en pharmacie et l’accueil du patient sans ordonnance : en dopant leurs compétences, ils se battent pour leur avenir.
La défense du monopole passe par une valorisation des compétences du pharmacien

La défense du monopole passe par une valorisation des compétences du pharmacien
Crédit photo : S. Toubon

UNE GRANDE SALLE avec des stagiaires attablés, un panneau servant de support d’enseignement, des formateurs… C’est la rentrée des classes aussi pour les pharmaciens, qui viennent en ce lundi 15 septembre à la Maison de la Chimie (Paris VIIe). La raison de leur présence ? La formation UTIP Innovations intitulée Monopole attaqué, qualité et accueil du patient sans ordonnance. « Le conseil est le rôle principal du pharmacien, souligne Frédérique Hassid, officinale à Versailles, qui participe à la formation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte