Conflits d’intérêts : les agences sanitaires lancent des enquêtes internes

Par
Publié le 27/03/2015

« Les faits dénoncés » par « Mediapart » vont être portés à la connaissance du procureur de la République par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Haute Autorité de santé (HAS). Les révélations du journal en ligne selon lesquelles des membres éminents de commissions de ces instances (dont un président) ont conseillé secrètement les laboratoires pharmaceutiques, parfois contre rétributions, jettent un nouveau pavé dans la marre de l’évaluation du médicament en France.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)